Cartographie des ressources en eau du Tchad

Le projet ResEau

Le programme ResEau résulte d’une demande du Ministère de l'Eau et de l'Assainissement (MEA) auprès de la Coopération suisse (DDC). L’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR) et son programme opérationnel pour les applications satellitaires UNOSAT, ont été mandatés par la DDC pour sa mise en œuvre et la création du Système d’Information des Ressources en Eau (SIRE) et la production d'atlas hydrogéologiques couvrant le territoire de la République du Tchad, ainsi que le développement des capacités nationales pour la gestion de la ressource en eau.

Planifié en 3 phases sur une période 9 ans, le projet ResEau est actuellement dans sa deuxième phase d’implémentation, ResEau 2, qui a débutée en septembre 2015 et s'achèvera en août 2019. La zone d'étude concerne toute la partie centrale du Tchad et couvre les régions du Borkou, du Kanem, du Barh-El-Gazel, du Lac, d'Hadjer-Lamis et du Batha, représentés en vert sur la carte ci-contre. 

Pour rappel, lors de la première phase du programme ResEau (ou ResEau I, mars 2012 - août 2015), l’accent a été mis sur l’amélioration des connaissances sur les ressources en eau dans les régions de l'est et du nord où s’exercent les plus fortes pressions pastorales et villageoises: Wadi Fira, Ouaddaï, Ennedi Est et Ouest, Borkou et Tibesti, représentées en rouge sur la carte ci-contre. Les deux séries de cartes hydrogéologiques produites sur ces régions sont disponibles auprès  au Centre de Documentation et d'Information Géographique (CDIG) du Ministère de l'Hydraulique.

Trois grands axes de travail sont menés de front  dans le cadre du projet:
- Amélioration des connaissances sur la ressource en eau;
- Renforcement des capacités nationales dans les domaines de l'hydrogéologie, des SIG et de la gestion intégrée des ressources en eau;
- Partage et utilisation des données et outils produits

En dehors des acteurs principaux que sont le Ministère de l'Eau et de l'Assainissement, le Bureau de la Coopération Suisse au Tchad (BuCo) et UNITAR-UNOSAT, de nombreuses institutions tchadiennes, suisses et internationales sont directement impliquées dans le projet : le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Tchad, le Consortium des Universités et Instituts Tchadiens (CUIT), le Centre National de Développement de la Recherche (CNRD), ainsi que l’Université de Neuchâtel, et swisstopo, l'office fédéral de topographie de la Confédération Suisse.


   

 

 


Ministère de l'Elevage et de l'Hydraulique
République du Tchad